Qui suis-je ?

Je me présente, je m’appelle Valérie Morel, je suis maman de 2 enfants.

D’abord pharmacienne d’officine pendant 13 ans j’ai ensuite décidé de suivre mes envies en devenant naturopathe et réflexologue.

Pourquoi cette reconversion ?

Mes parents m’ont transmis l’amour de la nature, du sport et de l’alimentation saine. Je me souviens encore quand ma mère me donnait des huiles essentielles, de l’argile ou de l’homéopathie pour soulager mes maux.

J’ai toujours voulu participer au bien-être et à la santé des gens c’est pourquoi j’avais choisi le métier de pharmacienne.

Mais ces années derrière le comptoir m’ont faite davantage prendre conscience de l’incidence de l’alimentation et de l’hygiène de vie en général, sur notre santé.

J’ai alors ressenti une très grande frustration de ne pas pouvoir guider les gens vers une meilleure vie, de ne pas pouvoir agir sur les causes premières de leurs troubles.

La naturopathie m’est apparue alors comme une évidence :

Elle me permet de continuer à aider les gens dans leur quête de bien-être mais avec des moyens plus naturels, plus physiologiques et surtout plus personnalisés.

Je peux désormais prendre le temps de vous écouter et de prendre en compte tous vos problèmes et vos difficultés.

La découverte de la dimension énergétique lors de ma formation à la réflexologie chinoise m’a également conduite sur le chemin du Reiki.

Ma spécialisation : l’accompagnement des femmes souffrant de boulimie

Je me suis spécialisée dans l’accompagnement des troubles digestifs mais surtout des femmes souffrant de boulimie.

En effet, j’ai vécu à l’âge de 15 ans une période d’anorexie qui m’a ensuite faite plonger dans l’enfer de la boulimie pendant plus de 20 ans.

mes TCA

Sport intensif et vomissements étaient un moyen pour moi de continuer à contrôler mon poids malgré les crises de boulimie.

Le chemin a été long…. mais je m’en suis sortie et je souhaite vous y aider à mon tour.

Je sais à quel point il est difficile de parler de ces troubles du comportement alimentaire, de trouver quelqu’un capable de comprendre, car pour cela il faut l’avoir déjà vécu.

C’est pourquoi j’ai décidé d’accompagner les personnes qui souffrent de ces troubles,

qui ne savent plus vers qui se tourner et ont perdu espoir.

Car je sais qu’il et possible de s’en sortir.